30 IX 2017

L'homme jouait du jazz, c'était puissant, ça sonnait loin.
L'homme en jaune ne l'a pas vue mais quelques mètres plus bas, même trottoir, la fille chantait dans sa tête.
Elle chantait ça, invisible, inaudible, un décor.

"La mer revient toujours au rivage
Dans les blés mûrs y a des fleurs sauvages
N'y pense plus, tu es de passage

On the road again, again
On the road again, again

Ami sais-tu que les mots d'amour
Voyagent mal de nos jours
Tu partiras encore plus lourd

On the road again, again..."

Bernard #Lavilliers
#journal-intime 047

Commentaires

Jacques Brigitte
30/09/17

Belgique
Heusy

Je suis très souvent la fille assise par terre qui écoute ,
regarde et ' chante dans sa tête '
"une fleur sauvage dans les blés murs " !
qui trouve que beaucoup de mots d'amour voyagent encore ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message