1er II 2017 -

Une pomme de contes de fées sur faïence de Gien
et un brouillard épais de près comme de loin.
En guise de bande son, Luchini qui dit :
"Y'a pas de pensée sérieuse si y'a pas de solitude.
Même si on adore être ensemble pour frotter nos
cervelles et s'branloter pour se rassurer...
Mais la condition métaphysique elle est d'être seul".
Du coup, j'hésite entre bourdon et illumination.

Croquer la pomme ?

#journal-intime 023

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message