13 XI 2015

Il faudra bien 13 vents pour couvrir le vacarme des tirs
il en faudra bien 13 pour atténuer la violence de la terreur
il en faudra bien 13 pour chasser la peur d'hier
et puis celle de demain et le bruit de ses bottes
13 pour faire taire les ergoteurs imbéciles
qui se croient en dehors du troupeau
13 vents pour enfin faire silence et respecter la douleur
comme elle vient
13 vents pour renaître, si c'est encore possible.

600 mètres plus loin elle ferma les yeux et déploya ses ailes.

Commentaires

FERDIER FRANCOIS
15/11/15

France
Carlencas et Levas

Même dans la pire noirceur une brise infime fait vibrer la feuille de l'Espoir...

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message