10 XII 2015

Deux bourdons tombés dans l'arrosoir et incapables d'en sortir.
Je leur ai tendu une branche et j'ai attendu qu'ils sèchent et s'envolent,
ça c'est fait.
Ils m'ont fait penser à la grenouille qui ne bouge pas dans de l'eau
qui chauffe lentement (et qui aurait bondi pour échapper
à de l'eau bouillante)...
Et puis ils m'ont fait penser à la France et à nous, pauvre minorité consciente, dépendante du vote d'une pauvre minorité inculte...
Un jeudi qui commençait bien, pourtant.
Saloperie de bourdons.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

Message